Dernières recettes

Comment éviter de prendre du poids en croisière

Comment éviter de prendre du poids en croisière

Soyons honnêtes; quand les gens partent en vacances, ils ont tendance à prendre du poids. Cela va juste avec le territoire d'être en dehors de votre routine normale et l'idée que les vacances sont une pause. Et quand les gens sont en pause, ils veulent faire une pause pour ne pas se soucier de ce qu'ils mangent - ils veulent s'amuser et se détendre ! De plus, les calories que vous mangez en dehors de votre routine habituelle ne comptent pas, n'est-ce pas ? Vous savez quoi d'autre ne compte pas ? Manger au-dessus de l'évier et dans les assiettes de mes enfants. Le macaroni au fromage entier est parfaitement acceptable lorsqu'il est fait pour les jumeaux, même si c'est moi qui le mange en fin de compte. C'est ce que je me dis, mais c'est aussi la raison pour laquelle je passe autant de temps dans des pantalons amples. Ils aident avec le déni.

En ce qui concerne les vacances, cependant, une croisière semble être une recette pour prendre du poids. Tout ce qui dérive en haute mer, se prélasser au bord de la piscine et un fouet supplémentaire sur votre brownie sundae ne peut s'empêcher de vous faire gagner quelques kilos en trop au moment où vous accosterez, n'est-ce pas ? Eh bien, je veux vraiment faire une croisière, mais je ne veux pas rentrer à la maison en ayant besoin d'une autre escapade dans un spa de perte de poids, alors j'ai consulté un ami, qui est en quelque sorte un expert en croisière, pour des suggestions sur la façon de ne pas retour de mon voyage avec un bagage supplémentaire.

Allez-y et parcourez ces suggestions, puis laissez-en une dans les commentaires !

Evitez le buffet de minuit !
Rien ne fait plus de dégâts que de s'acharner très tard dans la nuit. Si vous savez qu'il existe un buffet rempli de collations folles et riches en calories, restez à l'écart. Vous n'avez pas besoin d'un autre repas complet au milieu de la nuit ! Dites-vous que vous pouvez prendre un petit-déjeuner copieux le matin à la place.

Utilisez la salle de sport ultramoderne !
Vous dites toujours que vous n'avez pas le temps de vous entraîner. Maintenant tu fais! Commencez chaque matin sur le tapis roulant et vous ne vous sentirez pas mal de tremper votre homard dans du beurre ce soir-là.

Bière légère au lieu de piña coladas.

Saviez-vous qu'une piña colada contient plus de calories qu'un Big Mac ? Moi non plus. Mais je ne bois pas donc je n'ai pas à m'en soucier. Si vous voulez boire des cocktails, essayez d'avoir un type d'alcool, comme la vodka seule ou avec un peu de jus de fruits. Voici une délicieuse boisson (de mes jours de consommation). Mettez un peu de jus de clamato dans une bière. C'est rafraîchissant, un peu citronné et une sorte de remplissage sans une tonne de calories. Je vous en prie!

Commande personnalisée.
Demandez votre saumon grillé sans beurre ou un burger de dinde avec laitue et tomate au lieu d'un cheeseburger au bacon. Vous aurez le choix sur le navire, alors pourquoi ne pas en faire des sains ?

Marchez sur le pont.
Enfilez vos chaussures de sport et partez explorer tous les coins et recoins du navire. Mon ami dit que vous pouvez marcher quelques kilomètres de cette façon sans même vous en rendre compte. Ensuite, prenez le papier et une tasse de café et détendez-vous avant votre journée complète de… plus relaxante.

Dansez toute la nuit !
Mettez les enfants dans le club pour enfants de fin de soirée (si vous les avez avec vous) et allez dîner au 'da club yo! Si vous vous entraînez le matin et dansez toute la nuit, je pense que vous perdrez du poids au cours de la semaine. Ou être très très fatigué. Gros cul ou type de sommeil, à vous de décider.

— Stefanie Wilder Taylor, Babiller

Plus de Babble :

• 5 conseils pour l'étiquette des navires de croisière (oui, une telle chose existe)

• 6 collations faibles en gras pour vous préparer au bikini pour l'été

• 20 délicieuses salades assez copieuses pour le dîner de ce soir

• Les 25 aliments les plus sains à moins de 1 $

• 12 collations saines qui retiennent le sucre mais le gardent sucré


Des vacances en croisière sans prise de poids sont-elles possibles ?

Un sondage a montré que les passagers prenaient 13 livres lors d'une croisière de deux semaines.

28 novembre 2012— -- Note de l'éditeur : il s'agit du dernier volet d'une série en trois parties sur la perte de poids lors d'une croisière. Le producteur d'ABC News, Tom Giusto, partage les défis de maintenir une perte de poids récente tout en étant entouré de nourriture toute la journée.

RIO DE JANEIRO, À BORD DU REGENT SEVEN SEAS MARINER : Il y a une vieille blague dans l'industrie des croisières, les gens viennent à bord en tant que passagers mais ils repartent en tant que fret. Quand on regarde la quantité de nourriture que les gens empilent dans leurs assiettes aux buffets, il est facile de se rendre compte qu'il y a du vrai dans cette blague.

En fait, un sondage a montré que les passagers peuvent gagner 13 livres lors d'une croisière de deux semaines.

Il est temps pour moi de quitter cette croisière de luxe après 17 jours de navigation de Monte Carlo à Rio, entouré de la nourriture la plus alléchante que l'on puisse souhaiter, disponible en permanence toute la journée et tout compris dans le prix de la croisière, avec de la bière, du vin et de l'alcool.

J'avais perdu 30 livres avant la croisière et j'étais déterminé à ne rien récupérer. J'ai encore plus à perdre, mais comme j'ai toujours pris du poids en croisière, il suffirait de ne pas reprendre de poids.

Maintenant, je dois faire face à la pesée finale. Malheureusement, le dîner de gala d'adieu du capitaine avec son caviar, son homard et son bœuf Wellington était le dernier.

Mon meilleur conseil aux croisiéristes pour éviter d'accumuler des kilos est cinq mots simples, « rester loin du buffet ». Si vous êtes discipliné, vous pouvez manger au buffet, mais si vous mangez trop, le buffet est le pire endroit où aller. La tentation des grandes portions est trop grande. Dans la salle à manger, vous pouvez avoir un meilleur contrôle sur ce que vous mangez. Les portions sont généralement petites car les passagers commandent plusieurs plats. Vous pouvez commander des options plus saines comme le poisson et le poulet. Il y a même de bons choix pour les fruits de dessert, les baies, les glaces sans sucre ajouté.

Mon navire, le Regent Seven Seas Mariner, propose généralement deux buffets à l'heure du déjeuner, le buffet intérieur standard avec une variété quotidienne de viandes et de poissons, et un buffet extérieur à thème au bord de la piscine qui peut être mexicain, italien, asiatique, marocain ou tout ce que le chef décide . Ils sont dangereux pour quelqu'un comme moi. En 17 jours de croisière, je n'y ai mangé que deux fois, lorsque les excursions à terre sont revenues au navire après la fermeture de la salle à manger principale. Il est maintenant temps de voir si l'évitement a porté ses fruits.

En fin de compte, il s'agit simplement de la volonté de faire des choix plus sains. Cela ne signifie pas vous priver de quoi que ce soit, cela nécessite simplement d'opter pour les choix sains la plupart du temps et les mauvais choix beaucoup plus rarement. Dans les 34 déjeuners et dîners de ma croisière, j'ai mangé du bœuf quatre fois et du porc deux fois, chacun ne servant pas plus de 4 à 5 onces. Tous les autres repas étaient du poulet ou du poisson.

Il y avait une grande variété de poissons sains comme le homard, le crabe, le saumon, le flétan, la morue, le thon, la perche, l'aiglefin et la sole de Douvres. Il y avait aussi un "Canyon Ranch Spa Menu" qui comportait des plats à moins de 500 calories. La nourriture plus saine a été savoureuse, avec des portions de taille décente.

Alors qu'est-ce que j'ai laissé passer ? Je n'ai pas mangé un hamburger ou une frite et je n'ai pas commandé de cornet de crème glacée. Je n'ai pas non plus bu de bière, de vin ou d'alcool. Je préfère garder les calories pour la nourriture.

Je mange du pain et des desserts mais je les limite, en particulier les desserts, j'essaierai de choisir des options moins caloriques ou de prendre des fruits ou des baies. Si je veux vraiment un dessert au chocolat en particulier, je le commande et j'en mange la moitié, ce que je ne ferais jamais auparavant.

C'est la première croisière que j'ai jamais utilisée au centre de remise en forme, en marchant au moins 20 minutes sur le tapis roulant les jours de mer. Je déteste faire de l'exercice, ce qui, je suppose, aide à expliquer pourquoi je suis en surpoids.

Et bien que la nourriture soit excellente, bien sûr, il y a bien plus à offrir à ces vacances. Nous avons eu de merveilleuses escales et visites portuaires à Monte Carlo, Monaco Barcelone, Carthagène et Malaga, Espagne Casablanca et Agadir, Maroc Cap-Vert et Recife et Salvador de Bahia, Brésil. Puis nous passons trois jours à Rio de Janeiro.

La croisière a été l'occasion de découvrir de nouveaux endroits avec de bons amis. Mais cette fois, je ne prenais pas de poids dans le processus. D'autres sur le navire n'ont pas été aussi chanceux. Il y avait des plaintes au dîner au sujet des vêtements qui allaient très bien avant la croisière et qui étaient maintenant un peu serrés. J'ai parlé à un homme qui m'a dit que lorsqu'il partait en croisière, il pensait qu'il consommait 1 500 calories par jour en alcool.

La vie à bord est un peu un fantasme, et maintenant c'était fini. Ne plus me faire servir trois repas par jour. Plus de Soumya le majordome qui m'apporte des crevettes et du crabe et qui cire mes chaussures. Plus aucun membre du personnel ne s'adresse à moi par mon nom pendant que je marche dans le navire.

J'ai juste une dernière chose à faire avant de descendre de la passerelle - monter sur la balance pour la dernière fois sur le navire. Je ne m'attends pas à des surprises et je n'en reçois pas. Lorsque le navire roule pendant une seconde, on dirait presque que j'ai perdu deux livres, mais l'aiguille de la balance s'installe. L'affichage en kilogrammes m'indique que mon poids est le même. Je l'ai fait à travers la croisière sans prendre de poids.

Il y a une autre vieille blague parmi les croiseurs, "Quelle est votre croisière préférée ? Réponse : Ma prochaine." Eh bien, pour moi, c'est ma croisière préférée.


Des vacances en croisière sans prise de poids sont-elles possibles ?

Un sondage a montré que les passagers prenaient 13 livres lors d'une croisière de deux semaines.

28 novembre 2012— -- Note de l'éditeur : il s'agit du dernier volet d'une série en trois parties sur la perte de poids lors d'une croisière. Le producteur d'ABC News, Tom Giusto, partage les défis de maintenir une perte de poids récente tout en étant entouré de nourriture toute la journée.

RIO DE JANEIRO, À BORD DU REGENT SEVEN SEAS MARINER : Il y a une vieille blague dans l'industrie des croisières, les gens montent à bord en tant que passagers mais ils repartent en tant que fret. Quand on regarde la quantité de nourriture que les gens empilent dans leurs assiettes aux buffets, il est facile de se rendre compte qu'il y a du vrai dans cette blague.

En fait, un sondage a montré que les passagers peuvent gagner 13 livres lors d'une croisière de deux semaines.

Il est temps pour moi de quitter cette croisière de luxe après 17 jours de navigation de Monte Carlo à Rio, entouré de la nourriture la plus alléchante que l'on puisse souhaiter, disponible en permanence toute la journée et tout compris dans le prix de la croisière, avec de la bière, du vin et de l'alcool.

J'avais perdu 30 livres avant la croisière et j'étais déterminé à ne rien récupérer. J'ai encore plus à perdre, mais comme j'ai toujours pris du poids en croisière, il suffirait de ne pas reprendre de poids.

Maintenant, je dois faire face à la pesée finale. Malheureusement, le dîner de gala d'adieu du capitaine avec son caviar, son homard et son bœuf Wellington était le dernier.

Mon meilleur conseil aux croisiéristes pour éviter d'accumuler des kilos est cinq mots simples, « rester loin du buffet ». Si vous êtes discipliné, vous pouvez manger au buffet, mais si vous mangez trop, le buffet est le pire endroit où aller. La tentation des grandes portions est trop grande. Dans la salle à manger, vous pouvez avoir un meilleur contrôle sur ce que vous mangez. Les portions sont généralement petites car les passagers commandent plusieurs plats. Vous pouvez commander des options plus saines comme le poisson et le poulet. Il y a même de bons choix pour les fruits de dessert, les baies, les glaces sans sucre ajouté.

Mon navire, le Regent Seven Seas Mariner, propose généralement deux buffets à l'heure du déjeuner, le buffet intérieur standard avec une variété quotidienne de viandes et de poissons, et un buffet extérieur à thème au bord de la piscine qui peut être mexicain, italien, asiatique, marocain ou tout ce que le chef décide . Ils sont dangereux pour quelqu'un comme moi. En 17 jours de croisière, je n'y ai mangé que deux fois, lorsque les excursions à terre sont revenues au navire après la fermeture de la salle à manger principale. Il est maintenant temps de voir si l'évitement a porté ses fruits.

En fin de compte, il s'agit simplement de la volonté de faire des choix plus sains. Cela ne signifie pas vous priver de quoi que ce soit, cela nécessite simplement d'opter pour les choix sains la plupart du temps et les mauvais choix beaucoup plus rarement. Dans les 34 déjeuners et dîners de ma croisière, j'ai mangé du bœuf quatre fois et du porc deux fois, chacun ne servant pas plus de 4 à 5 onces. Tous les autres repas étaient du poulet ou du poisson.

Il y avait une grande variété de poissons sains comme le homard, le crabe, le saumon, le flétan, la morue, le thon, la perche, l'aiglefin et la sole de Douvres. Il y avait aussi un "Canyon Ranch Spa Menu" qui comportait des plats à moins de 500 calories. La nourriture plus saine a été savoureuse, avec des portions de taille décente.

Alors qu'est-ce que j'ai laissé passer ? Je n'ai pas mangé un seul hamburger ni une seule frite et je n'ai commandé aucun cornet de crème glacée. Je n'ai pas non plus bu de bière, de vin ou d'alcool. Je préfère garder les calories pour la nourriture.

Je mange du pain et des desserts mais je les limite, en particulier les desserts, j'essaierai de choisir des options moins caloriques ou de prendre des fruits ou des baies. Si je veux vraiment un dessert au chocolat en particulier, je le commande et j'en mange la moitié, ce que je ne ferais jamais auparavant.

C'est la première croisière que j'ai jamais utilisée au centre de remise en forme, en marchant au moins 20 minutes sur le tapis roulant les jours de mer. Je déteste faire de l'exercice, ce qui, je suppose, aide à expliquer pourquoi je suis en surpoids.

Et bien que la nourriture soit excellente, bien sûr, il y a bien plus à offrir à ces vacances. Nous avons eu de merveilleuses escales et visites portuaires à Monte Carlo, Monaco Barcelone, Carthagène et Malaga, Espagne Casablanca et Agadir, Maroc Cap-Vert et Recife et Salvador de Bahia, Brésil. Puis nous passons trois jours à Rio de Janeiro.

La croisière a été l'occasion de découvrir de nouveaux endroits avec de bons amis. Mais cette fois, je ne prenais pas de poids dans le processus. D'autres sur le navire n'ont pas été aussi chanceux. Il y avait des plaintes au dîner au sujet des vêtements qui allaient très bien avant la croisière et qui étaient maintenant un peu serrés. J'ai parlé à un homme qui m'a dit que lorsqu'il partait en croisière, il pensait qu'il consommait 1 500 calories par jour en alcool.

La vie à bord est un peu un fantasme, et maintenant c'était fini. Ne plus me faire servir trois repas par jour. Plus de Soumya le majordome qui m'apporte des crevettes et du crabe et qui cire mes chaussures. Plus aucun membre du personnel ne s'adresse à moi par mon nom pendant que je marche dans le navire.

J'ai juste une dernière chose à faire avant de descendre de la passerelle - monter sur la balance pour la dernière fois sur le navire. Je ne m'attends pas à des surprises et je n'en reçois pas. Lorsque le navire roule pendant une seconde, on dirait presque que j'ai perdu deux livres, mais l'aiguille de la balance s'installe. L'affichage en kilogrammes m'indique que mon poids est le même. Je l'ai fait à travers la croisière sans prendre de poids.

Il y a une autre vieille blague parmi les croiseurs, "Quelle est votre croisière préférée ? Réponse : Ma prochaine." Eh bien, pour moi, c'est ma croisière préférée.


Des vacances en croisière sans prise de poids sont-elles possibles ?

Un sondage a montré que les passagers prenaient 13 livres lors d'une croisière de deux semaines.

28 novembre 2012— -- Note de l'éditeur : il s'agit du dernier volet d'une série en trois parties sur la perte de poids lors d'une croisière. Le producteur d'ABC News, Tom Giusto, partage les défis de maintenir une perte de poids récente tout en étant entouré de nourriture toute la journée.

RIO DE JANEIRO, À BORD DU REGENT SEVEN SEAS MARINER : Il y a une vieille blague dans l'industrie des croisières, les gens viennent à bord en tant que passagers mais ils repartent en tant que fret. Quand on regarde la quantité de nourriture que les gens empilent dans leurs assiettes aux buffets, il est facile de se rendre compte qu'il y a du vrai dans cette blague.

En fait, un sondage a montré que les passagers peuvent gagner 13 livres lors d'une croisière de deux semaines.

Il est temps pour moi de quitter cette croisière de luxe après 17 jours de navigation de Monte Carlo à Rio, entouré de la nourriture la plus alléchante que l'on puisse souhaiter, disponible en permanence toute la journée et tout compris dans le prix de la croisière, avec de la bière, du vin et de l'alcool.

J'avais perdu 30 livres avant la croisière et j'étais déterminé à ne rien récupérer. J'ai encore plus à perdre, mais comme j'ai toujours pris du poids en croisière, il suffirait de ne pas reprendre de poids.

Maintenant, je dois faire face à la pesée finale. Malheureusement, le dîner de gala d'adieu du capitaine avec son caviar, son homard et son bœuf Wellington était le dernier.

Mon meilleur conseil aux croisiéristes pour éviter d'accumuler des kilos est cinq mots simples, « rester loin du buffet ». Si vous êtes discipliné, vous pouvez manger au buffet, mais si vous mangez trop, le buffet est le pire endroit où aller. La tentation des grandes portions est trop grande. Dans la salle à manger, vous pouvez avoir un meilleur contrôle sur ce que vous mangez. Les portions sont généralement petites car les passagers commandent plusieurs plats. Vous pouvez commander des options plus saines comme le poisson et le poulet. Il y a même de bons choix pour les fruits de dessert, les baies, les glaces sans sucre ajouté.

Mon navire, le Regent Seven Seas Mariner, propose généralement deux buffets à l'heure du déjeuner, le buffet intérieur standard avec une variété quotidienne de viandes et de poissons, et un buffet extérieur à thème au bord de la piscine qui peut être mexicain, italien, asiatique, marocain ou tout ce que le chef décide . Ils sont dangereux pour quelqu'un comme moi. En 17 jours de croisière, je n'y ai mangé que deux fois, lorsque les excursions à terre sont revenues au navire après la fermeture de la salle à manger principale. Il est maintenant temps de voir si l'évitement a porté ses fruits.

En fin de compte, il s'agit simplement de la volonté de faire des choix plus sains. Cela ne signifie pas vous priver de quoi que ce soit, cela nécessite simplement d'opter pour les choix sains la plupart du temps et les mauvais choix beaucoup plus rarement. Dans les 34 déjeuners et dîners de ma croisière, j'ai mangé du bœuf quatre fois et du porc deux fois, chacun ne servant pas plus de 4 à 5 onces. Tous les autres repas étaient du poulet ou du poisson.

Il y avait une grande variété de poissons sains comme le homard, le crabe, le saumon, le flétan, la morue, le thon, la perche, l'aiglefin et la sole de Douvres. Il y avait aussi un "Canyon Ranch Spa Menu" qui comportait des plats à moins de 500 calories. La nourriture plus saine a été savoureuse, avec des portions de taille décente.

Alors qu'est-ce que j'ai laissé passer ? Je n'ai pas mangé un seul hamburger ni une seule frite et je n'ai commandé aucun cornet de crème glacée. Je n'ai pas non plus bu de bière, de vin ou d'alcool. Je préfère garder les calories pour la nourriture.

Je mange du pain et des desserts mais je les limite, en particulier les desserts, j'essaierai de choisir des options moins caloriques ou de prendre des fruits ou des baies. Si je veux vraiment un dessert au chocolat en particulier, je le commande et j'en mange la moitié, ce que je ne ferais jamais auparavant.

C'est la première croisière que j'ai jamais utilisée au centre de remise en forme, en marchant au moins 20 minutes sur le tapis roulant les jours de mer. Je déteste faire de l'exercice, ce qui, je suppose, aide à expliquer pourquoi je suis en surpoids.

Et bien que la nourriture soit excellente, bien sûr, il y a bien plus à offrir à ces vacances. Nous avons eu de merveilleuses escales et visites portuaires à Monte Carlo, Monaco Barcelone, Carthagène et Malaga, Espagne Casablanca et Agadir, Maroc Cap-Vert et Recife et Salvador de Bahia, Brésil. Puis nous passons trois jours à Rio de Janeiro.

La croisière a été l'occasion de découvrir de nouveaux endroits avec de bons amis. Mais cette fois, je ne prenais pas de poids dans le processus. D'autres sur le navire n'ont pas été aussi chanceux. Il y avait des plaintes au dîner au sujet des vêtements qui allaient très bien avant la croisière et qui étaient maintenant un peu serrés. J'ai parlé à un homme qui m'a dit que lorsqu'il partait en croisière, il pensait qu'il consommait 1 500 calories par jour en alcool.

La vie à bord est un peu un fantasme, et maintenant c'était fini. Ne plus me faire servir trois repas par jour. Plus de Soumya le majordome qui m'apporte des crevettes et du crabe et qui cire mes chaussures. Plus aucun membre du personnel ne s'adresse à moi par mon nom pendant que je marche dans le navire.

J'ai juste une dernière chose à faire avant de descendre de la passerelle - monter sur la balance pour la dernière fois sur le navire. Je ne m'attends pas à des surprises et je n'en reçois pas. Lorsque le navire roule pendant une seconde, on dirait presque que j'ai perdu deux livres, mais l'aiguille de la balance s'installe. L'affichage en kilogrammes m'indique que mon poids est le même. Je l'ai fait à travers la croisière sans prendre de poids.

Il y a une autre vieille blague parmi les croiseurs, "Quelle est votre croisière préférée ? Réponse : Ma prochaine." Eh bien, pour moi, c'est ma croisière préférée.


Des vacances en croisière sans prise de poids sont-elles possibles ?

Un sondage a montré que les passagers prenaient 13 livres lors d'une croisière de deux semaines.

28 novembre 2012— -- Note de l'éditeur : il s'agit du dernier volet d'une série en trois parties sur la perte de poids lors d'une croisière. Le producteur d'ABC News, Tom Giusto, partage les défis de maintenir une perte de poids récente tout en étant entouré de nourriture toute la journée.

RIO DE JANEIRO, À BORD DU REGENT SEVEN SEAS MARINER : Il y a une vieille blague dans l'industrie des croisières, les gens montent à bord en tant que passagers mais ils repartent en tant que fret. Quand on regarde la quantité de nourriture que les gens empilent dans leurs assiettes aux buffets, il est facile de se rendre compte qu'il y a du vrai dans cette blague.

En fait, un sondage a montré que les passagers peuvent gagner 13 livres sur une croisière de deux semaines.

Il est temps pour moi de quitter cette croisière de luxe après 17 jours de navigation de Monte Carlo à Rio, entouré de la nourriture la plus alléchante que l'on puisse souhaiter, disponible en permanence toute la journée et tout compris dans le prix de la croisière, avec de la bière, du vin et de l'alcool.

J'avais perdu 30 livres avant la croisière et j'étais déterminé à ne rien récupérer. J'ai encore plus à perdre, mais comme j'ai toujours pris du poids en croisière, il suffirait de ne pas reprendre de poids.

Maintenant, je dois faire face à la pesée finale. Malheureusement, le dîner de gala d'adieu du capitaine avec son caviar, son homard et son bœuf Wellington était le dernier.

Mon meilleur conseil aux croisiéristes pour éviter d'accumuler des kilos est cinq mots simples, « rester loin du buffet ». Si vous êtes discipliné, vous pouvez manger au buffet, mais si vous mangez trop, le buffet est le pire endroit où aller. La tentation des grandes portions est trop grande. Dans la salle à manger, vous pouvez avoir un meilleur contrôle sur ce que vous mangez. Les portions sont généralement petites car les passagers commandent plusieurs plats. Vous pouvez commander des options plus saines comme le poisson et le poulet. Il y a même de bons choix pour les fruits de dessert, les baies, les glaces sans sucre ajouté.

Mon navire, le Regent Seven Seas Mariner, propose généralement deux buffets à l'heure du déjeuner, le buffet intérieur standard avec une variété quotidienne de viandes et de poissons, et un buffet extérieur à thème au bord de la piscine qui peut être mexicain, italien, asiatique, marocain ou tout ce que le chef décide . Ils sont dangereux pour quelqu'un comme moi. En 17 jours de croisière, je n'y ai mangé que deux fois, lorsque les excursions à terre sont revenues au navire après la fermeture de la salle à manger principale. Il est maintenant temps de voir si l'évitement a porté ses fruits.

En fin de compte, il s'agit simplement de la volonté de faire des choix plus sains. Cela ne signifie pas vous priver de quoi que ce soit, cela nécessite simplement d'opter pour les choix sains la plupart du temps et les mauvais choix beaucoup plus rarement. Dans les 34 déjeuners et dîners de ma croisière, j'ai mangé du bœuf quatre fois et du porc deux fois, chacun ne servant pas plus de 4 à 5 onces. Tous les autres repas étaient du poulet ou du poisson.

Il y avait une grande variété de poissons sains comme le homard, le crabe, le saumon, le flétan, la morue, le thon, la perche, l'aiglefin et la sole de Douvres. Il y avait aussi un "Canyon Ranch Spa Menu" qui comportait des plats à moins de 500 calories. La nourriture plus saine a été savoureuse, avec des portions de taille décente.

Alors qu'est-ce que j'ai laissé passer ? Je n'ai pas mangé un hamburger ou une frite et je n'ai pas commandé de cornet de crème glacée. Je n'ai pas non plus bu de bière, de vin ou d'alcool. Je préfère garder les calories pour la nourriture.

Je mange du pain et des desserts mais je les limite, en particulier les desserts, j'essaierai de choisir des options moins caloriques ou de prendre des fruits ou des baies. Si je veux vraiment un dessert au chocolat en particulier, je le commande et j'en mange la moitié, ce que je ne ferais jamais auparavant.

C'est la première croisière que j'ai jamais utilisée au centre de remise en forme, en marchant au moins 20 minutes sur le tapis roulant les jours de mer. Je déteste faire de l'exercice, ce qui, je suppose, aide à expliquer pourquoi je suis en surpoids.

Et bien que la nourriture soit excellente, bien sûr, il y a bien plus à offrir à ces vacances. Nous avons eu de merveilleuses escales et visites portuaires à Monte Carlo, Monaco Barcelone, Carthagène et Malaga, Espagne Casablanca et Agadir, Maroc Cap-Vert et Recife et Salvador de Bahia, Brésil. Puis nous passons trois jours à Rio de Janeiro.

La croisière a été l'occasion de découvrir de nouveaux endroits avec de bons amis. Mais cette fois, je ne prenais pas de poids dans le processus. D'autres sur le navire n'ont pas été aussi chanceux. Il y avait des plaintes au dîner au sujet des vêtements qui allaient très bien avant la croisière et qui étaient maintenant un peu serrés. J'ai parlé à un homme qui m'a dit que lorsqu'il partait en croisière, il pensait qu'il consommait 1 500 calories par jour en alcool.

La vie à bord est un peu un fantasme, et maintenant c'était fini. Ne plus me faire servir trois repas par jour. Plus de Soumya le majordome qui m'apporte des crevettes et du crabe et qui cire mes chaussures. Plus aucun membre du personnel ne s'adresse à moi par mon nom pendant que je marche dans le navire.

J'ai juste une dernière chose à faire avant de descendre de la passerelle - monter sur la balance pour la dernière fois sur le navire. Je ne m'attends pas à des surprises et je n'en reçois pas. Lorsque le navire roule pendant une seconde, on dirait presque que j'ai perdu deux livres, mais l'aiguille de la balance s'installe. L'affichage en kilogrammes m'indique que mon poids est le même. Je l'ai fait à travers la croisière sans prendre de poids.

Il y a une autre vieille blague parmi les croiseurs, "Quelle est votre croisière préférée ? Réponse : Ma prochaine." Eh bien, pour moi, c'est ma croisière préférée.


Des vacances en croisière sans prise de poids sont-elles possibles ?

Un sondage a montré que les passagers prenaient 13 livres lors d'une croisière de deux semaines.

28 novembre 2012— -- Note de l'éditeur : il s'agit du dernier volet d'une série en trois parties sur la perte de poids lors d'une croisière. Le producteur d'ABC News, Tom Giusto, partage les défis de maintenir une perte de poids récente tout en étant entouré de nourriture toute la journée.

RIO DE JANEIRO, À BORD DU REGENT SEVEN SEAS MARINER : Il y a une vieille blague dans l'industrie des croisières, les gens viennent à bord en tant que passagers mais ils repartent en tant que fret. Quand on regarde la quantité de nourriture que les gens empilent dans leurs assiettes aux buffets, il est facile de se rendre compte qu'il y a du vrai dans cette blague.

En fait, un sondage a montré que les passagers peuvent gagner 13 livres sur une croisière de deux semaines.

Il est temps pour moi de quitter cette croisière de luxe après 17 jours de navigation de Monte Carlo à Rio, entouré de la nourriture la plus alléchante que l'on puisse souhaiter, disponible en permanence toute la journée et tout compris dans le prix de la croisière, avec de la bière, du vin et de l'alcool.

J'avais perdu 30 livres avant la croisière et j'étais déterminé à ne rien récupérer. J'ai encore plus à perdre, mais comme j'ai toujours pris du poids en croisière, il suffirait de ne pas reprendre de poids.

Maintenant, je dois faire face à la pesée finale. Malheureusement, le dîner de gala d'adieu du capitaine avec son caviar, son homard et son bœuf Wellington était le dernier.

Mon meilleur conseil aux croisiéristes pour éviter d'accumuler des kilos est cinq mots simples, « rester loin du buffet ». Si vous êtes discipliné, vous pouvez manger au buffet, mais si vous mangez trop, le buffet est le pire endroit où aller. La tentation des grandes portions est trop grande. Dans la salle à manger, vous pouvez avoir un meilleur contrôle sur ce que vous mangez. Les portions sont généralement petites car les passagers commandent plusieurs plats. Vous pouvez commander des options plus saines comme le poisson et le poulet. Il y a même de bons choix pour les fruits de dessert, les baies, les glaces sans sucre ajouté.

Mon navire, le Regent Seven Seas Mariner, propose généralement deux buffets à l'heure du déjeuner, le buffet intérieur standard avec une variété quotidienne de viandes et de poissons, et un buffet extérieur à thème au bord de la piscine qui peut être mexicain, italien, asiatique, marocain ou tout ce que le chef décide . Ils sont dangereux pour quelqu'un comme moi. En 17 jours de croisière, je n'y ai mangé que deux fois, lorsque les excursions à terre sont revenues au navire après la fermeture de la salle à manger principale. Il est maintenant temps de voir si l'évitement a porté ses fruits.

En fin de compte, il s'agit simplement de la volonté de faire des choix plus sains. Cela ne signifie pas vous priver de quoi que ce soit, cela nécessite simplement d'opter pour les choix sains la plupart du temps et les mauvais choix beaucoup plus rarement. Dans les 34 déjeuners et dîners de ma croisière, j'ai mangé du bœuf quatre fois et du porc deux fois, chacun ne servant pas plus de 4 à 5 onces. Tous les autres repas étaient du poulet ou du poisson.

Il y avait une grande variété de poissons sains comme le homard, le crabe, le saumon, le flétan, la morue, le thon, la perche, l'aiglefin et la sole de Douvres. Il y avait aussi un "Canyon Ranch Spa Menu" qui comportait des plats à moins de 500 calories. La nourriture plus saine a été savoureuse, avec des portions de taille décente.

Alors qu'est-ce que j'ai laissé passer ? Je n'ai pas mangé un hamburger ou une frite et je n'ai pas commandé de cornet de crème glacée. Je n'ai pas non plus bu de bière, de vin ou d'alcool. Je préfère garder les calories pour la nourriture.

Je mange du pain et des desserts mais je les limite, en particulier les desserts, j'essaierai de choisir des options moins caloriques ou de prendre des fruits ou des baies. Si je veux vraiment un dessert au chocolat en particulier, je le commande et j'en mange la moitié, ce que je ne ferais jamais auparavant.

C'est la première croisière que j'ai jamais utilisée au centre de remise en forme, en marchant au moins 20 minutes sur le tapis roulant les jours de mer. Je déteste faire de l'exercice, ce qui, je suppose, aide à expliquer pourquoi je suis en surpoids.

Et bien que la nourriture soit excellente, bien sûr, il y a bien plus à offrir à ces vacances. Nous avons eu de merveilleuses escales et visites portuaires à Monte Carlo, Monaco Barcelone, Carthagène et Malaga, Espagne Casablanca et Agadir, Maroc Cap-Vert et Recife et Salvador de Bahia, Brésil. Puis nous passons trois jours à Rio de Janeiro.

La croisière a été l'occasion de découvrir de nouveaux endroits avec de bons amis. Mais cette fois, je ne prenais pas de poids dans le processus. D'autres sur le navire n'ont pas été aussi chanceux. Il y avait des plaintes au dîner au sujet des vêtements qui allaient très bien avant la croisière et qui étaient maintenant un peu serrés. J'ai parlé à un homme qui m'a dit que lorsqu'il partait en croisière, il pensait qu'il consommait 1 500 calories par jour en alcool.

La vie à bord est un peu un fantasme, et maintenant c'était fini. Ne plus me faire servir trois repas par jour. Plus de Soumya le majordome qui m'apporte des crevettes et du crabe et qui cire mes chaussures. Plus aucun membre du personnel ne s'adresse à moi par mon nom pendant que je marche dans le navire.

J'ai juste une dernière chose à faire avant de descendre de la passerelle - monter sur la balance pour la dernière fois sur le navire. Je ne m'attends pas à des surprises et je n'en reçois pas. Lorsque le navire roule pendant une seconde, on dirait presque que j'ai perdu deux livres, mais l'aiguille de la balance s'installe. L'affichage en kilogrammes m'indique que mon poids est le même. Je l'ai fait à travers la croisière sans prendre de poids.

Il y a une autre vieille blague parmi les croiseurs, "Quelle est votre croisière préférée ? Réponse : Ma prochaine." Eh bien, pour moi, c'est ma croisière préférée.


Des vacances en croisière sans prise de poids sont-elles possibles ?

Un sondage a montré que les passagers prenaient 13 livres lors d'une croisière de deux semaines.

28 novembre 2012— -- Note de l'éditeur : il s'agit du dernier volet d'une série en trois parties sur la perte de poids lors d'une croisière. Le producteur d'ABC News, Tom Giusto, partage les défis de maintenir une perte de poids récente tout en étant entouré de nourriture toute la journée.

RIO DE JANEIRO, À BORD DU REGENT SEVEN SEAS MARINER : Il y a une vieille blague dans l'industrie des croisières, les gens viennent à bord en tant que passagers mais ils repartent en tant que fret. Quand on regarde la quantité de nourriture que les gens empilent dans leurs assiettes aux buffets, il est facile de se rendre compte qu'il y a du vrai dans cette blague.

En fait, un sondage a montré que les passagers peuvent gagner 13 livres sur une croisière de deux semaines.

Il est temps pour moi de quitter cette croisière de luxe après 17 jours de navigation de Monte Carlo à Rio, entouré de la nourriture la plus alléchante que l'on puisse souhaiter, disponible en permanence toute la journée et tout compris dans le prix de la croisière, avec de la bière, du vin et de l'alcool.

J'avais perdu 30 livres avant la croisière et j'étais déterminé à ne rien récupérer. J'ai encore plus à perdre, mais comme j'ai toujours pris du poids en croisière, il suffirait de ne pas reprendre de poids.

Maintenant, je dois faire face à la pesée finale. Malheureusement, le dîner de gala d'adieu du capitaine avec son caviar, son homard et son bœuf Wellington était le dernier.

Mon meilleur conseil aux croisiéristes pour éviter d'accumuler des kilos est cinq mots simples, « rester loin du buffet ». Si vous êtes discipliné, vous pouvez manger au buffet, mais si vous mangez trop, le buffet est le pire endroit où aller. La tentation des grandes portions est trop grande. Dans la salle à manger, vous pouvez avoir un meilleur contrôle sur ce que vous mangez. Les portions sont généralement petites car les passagers commandent plusieurs plats. Vous pouvez commander des options plus saines comme le poisson et le poulet. There are even good choices for dessert fruit, berries, no sugar added ice creams.

My ship, the Regent Seven Seas Mariner, usually has two buffets at lunchtime, the standard indoor buffet with a daily variety of meats and fish, and a themed outdoor poolside buffet that could be Mexican, Italian, Asian, Moroccan or anything the chef decides. They're dangerous for someone like me. In 17 days on the cruise I ate at them only twice, when shore excursions got back to the ship after the main dining room had closed. Now it's time to see if the avoidance had paid off.

In the end, it just comes down to the willpower to make healthier choices. It doesn't mean denying yourself anything, it just requires going with the healthy choices most of the time and the poor choices much more infrequently. In the 34 lunches and dinners on my cruise, I had beef four times and pork twice, each serving no more than 4-5 ounces. All other meals were chicken or fish.

There was an abundant variety of healthy fish lobster, crab, salmon, halibut, cod, tuna, perch, haddock and Dover sole. There was also a "Canyon Ranch Spa Menu" which featured dishes less than 500 calories. The healthier food has been tasty, with decent-sized portions.

So what did I pass up? I have not eaten one hamburger or one French fry and I have not ordered one ice cream cone. I have also not had any beer, wine or liquor. I'd rather save the calories for the food.

I do eat bread and desserts but I limit them, especially desserts, I'll try to pick lower-calorie options or have fruit or berries. If I really want a particular chocolate dessert I'll order it and eat half, something I would never do before.

This is the first cruise I've ever used the fitness center, walking at least 20 minutes on the treadmill on sea days. I hate to exercise, which I guess helps to explain why I'm overweight.

And while the food is great, of course there's much more to this vacation. We have had wonderful port stops and tours in Monte Carlo, Monaco Barcelona, Cartagena and Malaga, Spain Casablanca and Agadir, Morocco Cape Verde and Recife and Salvador de Bahia, Brazil. Then we spend three days in Rio de Janeiro.

The cruise has been an opportunity to see new places with great friends. But this time I wasn't gaining weight in the process. Others on the ship weren't so fortunate. There were complaints at dinner about clothes that fit just fine before the cruise that were now a tad tight. I spoke to one man who said when he goes on a cruise he figures he consumes 1,500 calories a day in alcohol.

Shipboard life is a bit of a fantasy, and now it had ended. No more having three meals a day served to me. No more Soumya the butler bringing me shrimp and crab and shining my shoes. No more staff addressing me by name as I walk through the ship.

I just have one more thing to do before I step off the gangway-- step on the scale for the last time on the ship. I'm not expecting any surprises and I don't get any. When the ship rolls for a second it almost looks like I've lost two pounds, but the needle on the scale settles down. The display in kilograms tells me my weight is the same. I made it through the cruise without gaining weight.

There's another old joke among cruisers, "What's your favorite cruise? Answer: My next one." Well, for me, this is my favorite cruise.


Is a Cruise Vacation Without Weight Gain Possible?

One poll showed passengers gain 13 pounds on a two-week cruise.

Nov. 28, 2012— -- Editor's note: This is the final installment of a three-part series on weight loss on a cruise vacation. ABC News producer Tom Giusto shares the challenges of maintaining a recent weight loss while surrounded by food all day long.

RIO DE JANEIRO, ABOARD THE REGENT SEVEN SEAS MARINER: There's an old joke in the cruise industry, people come aboard as passengers but they leave as cargo. When you look at how much food people stack on their plates at the buffets it's easy to realize there's some truth in that joke.

In fact, one poll showed passengers can gain 13 pounds on a two-week cruise.

It's time for me to leave this luxury cruise after 17 days sailing from Monte Carlo to Rio, surrounded by the most enticing food anyone could want, available constantly all day and all included in the cruise fare, along with beer, wine and liquor.

I had lost 30 pounds before the cruise and I was determined not to gain any of it back. I still have more to lose but since I have always gained weight on cruises it would be enough to just keep the weight off.

Now I have to face the final weigh-in. Unfortunately, the captain's gala farewell dinner with its caviar, lobster and Beef Wellington was last.

My best advice to cruisers to avoid piling on pounds is five simple words, "stay away from the buffet." If you're disciplined you can eat at the buffet, but if you overeat, the buffet is the worst place to be. The temptation toward large portions is too great. In the dining room you can have much better control over what you eat. The portions are usually small because passengers order several courses. You can order healthier options like fish and chicken. There are even good choices for dessert fruit, berries, no sugar added ice creams.

My ship, the Regent Seven Seas Mariner, usually has two buffets at lunchtime, the standard indoor buffet with a daily variety of meats and fish, and a themed outdoor poolside buffet that could be Mexican, Italian, Asian, Moroccan or anything the chef decides. They're dangerous for someone like me. In 17 days on the cruise I ate at them only twice, when shore excursions got back to the ship after the main dining room had closed. Now it's time to see if the avoidance had paid off.

In the end, it just comes down to the willpower to make healthier choices. It doesn't mean denying yourself anything, it just requires going with the healthy choices most of the time and the poor choices much more infrequently. In the 34 lunches and dinners on my cruise, I had beef four times and pork twice, each serving no more than 4-5 ounces. All other meals were chicken or fish.

There was an abundant variety of healthy fish lobster, crab, salmon, halibut, cod, tuna, perch, haddock and Dover sole. There was also a "Canyon Ranch Spa Menu" which featured dishes less than 500 calories. The healthier food has been tasty, with decent-sized portions.

So what did I pass up? I have not eaten one hamburger or one French fry and I have not ordered one ice cream cone. I have also not had any beer, wine or liquor. I'd rather save the calories for the food.

I do eat bread and desserts but I limit them, especially desserts, I'll try to pick lower-calorie options or have fruit or berries. If I really want a particular chocolate dessert I'll order it and eat half, something I would never do before.

This is the first cruise I've ever used the fitness center, walking at least 20 minutes on the treadmill on sea days. I hate to exercise, which I guess helps to explain why I'm overweight.

And while the food is great, of course there's much more to this vacation. We have had wonderful port stops and tours in Monte Carlo, Monaco Barcelona, Cartagena and Malaga, Spain Casablanca and Agadir, Morocco Cape Verde and Recife and Salvador de Bahia, Brazil. Then we spend three days in Rio de Janeiro.

The cruise has been an opportunity to see new places with great friends. But this time I wasn't gaining weight in the process. Others on the ship weren't so fortunate. There were complaints at dinner about clothes that fit just fine before the cruise that were now a tad tight. I spoke to one man who said when he goes on a cruise he figures he consumes 1,500 calories a day in alcohol.

Shipboard life is a bit of a fantasy, and now it had ended. No more having three meals a day served to me. No more Soumya the butler bringing me shrimp and crab and shining my shoes. No more staff addressing me by name as I walk through the ship.

I just have one more thing to do before I step off the gangway-- step on the scale for the last time on the ship. I'm not expecting any surprises and I don't get any. When the ship rolls for a second it almost looks like I've lost two pounds, but the needle on the scale settles down. The display in kilograms tells me my weight is the same. I made it through the cruise without gaining weight.

There's another old joke among cruisers, "What's your favorite cruise? Answer: My next one." Well, for me, this is my favorite cruise.


Is a Cruise Vacation Without Weight Gain Possible?

One poll showed passengers gain 13 pounds on a two-week cruise.

Nov. 28, 2012— -- Editor's note: This is the final installment of a three-part series on weight loss on a cruise vacation. ABC News producer Tom Giusto shares the challenges of maintaining a recent weight loss while surrounded by food all day long.

RIO DE JANEIRO, ABOARD THE REGENT SEVEN SEAS MARINER: There's an old joke in the cruise industry, people come aboard as passengers but they leave as cargo. When you look at how much food people stack on their plates at the buffets it's easy to realize there's some truth in that joke.

In fact, one poll showed passengers can gain 13 pounds on a two-week cruise.

It's time for me to leave this luxury cruise after 17 days sailing from Monte Carlo to Rio, surrounded by the most enticing food anyone could want, available constantly all day and all included in the cruise fare, along with beer, wine and liquor.

I had lost 30 pounds before the cruise and I was determined not to gain any of it back. I still have more to lose but since I have always gained weight on cruises it would be enough to just keep the weight off.

Now I have to face the final weigh-in. Unfortunately, the captain's gala farewell dinner with its caviar, lobster and Beef Wellington was last.

My best advice to cruisers to avoid piling on pounds is five simple words, "stay away from the buffet." If you're disciplined you can eat at the buffet, but if you overeat, the buffet is the worst place to be. The temptation toward large portions is too great. In the dining room you can have much better control over what you eat. The portions are usually small because passengers order several courses. You can order healthier options like fish and chicken. There are even good choices for dessert fruit, berries, no sugar added ice creams.

My ship, the Regent Seven Seas Mariner, usually has two buffets at lunchtime, the standard indoor buffet with a daily variety of meats and fish, and a themed outdoor poolside buffet that could be Mexican, Italian, Asian, Moroccan or anything the chef decides. They're dangerous for someone like me. In 17 days on the cruise I ate at them only twice, when shore excursions got back to the ship after the main dining room had closed. Now it's time to see if the avoidance had paid off.

In the end, it just comes down to the willpower to make healthier choices. It doesn't mean denying yourself anything, it just requires going with the healthy choices most of the time and the poor choices much more infrequently. In the 34 lunches and dinners on my cruise, I had beef four times and pork twice, each serving no more than 4-5 ounces. All other meals were chicken or fish.

There was an abundant variety of healthy fish lobster, crab, salmon, halibut, cod, tuna, perch, haddock and Dover sole. There was also a "Canyon Ranch Spa Menu" which featured dishes less than 500 calories. The healthier food has been tasty, with decent-sized portions.

So what did I pass up? I have not eaten one hamburger or one French fry and I have not ordered one ice cream cone. I have also not had any beer, wine or liquor. I'd rather save the calories for the food.

I do eat bread and desserts but I limit them, especially desserts, I'll try to pick lower-calorie options or have fruit or berries. If I really want a particular chocolate dessert I'll order it and eat half, something I would never do before.

This is the first cruise I've ever used the fitness center, walking at least 20 minutes on the treadmill on sea days. I hate to exercise, which I guess helps to explain why I'm overweight.

And while the food is great, of course there's much more to this vacation. We have had wonderful port stops and tours in Monte Carlo, Monaco Barcelona, Cartagena and Malaga, Spain Casablanca and Agadir, Morocco Cape Verde and Recife and Salvador de Bahia, Brazil. Then we spend three days in Rio de Janeiro.

The cruise has been an opportunity to see new places with great friends. But this time I wasn't gaining weight in the process. Others on the ship weren't so fortunate. There were complaints at dinner about clothes that fit just fine before the cruise that were now a tad tight. I spoke to one man who said when he goes on a cruise he figures he consumes 1,500 calories a day in alcohol.

Shipboard life is a bit of a fantasy, and now it had ended. No more having three meals a day served to me. No more Soumya the butler bringing me shrimp and crab and shining my shoes. No more staff addressing me by name as I walk through the ship.

I just have one more thing to do before I step off the gangway-- step on the scale for the last time on the ship. I'm not expecting any surprises and I don't get any. When the ship rolls for a second it almost looks like I've lost two pounds, but the needle on the scale settles down. The display in kilograms tells me my weight is the same. I made it through the cruise without gaining weight.

There's another old joke among cruisers, "What's your favorite cruise? Answer: My next one." Well, for me, this is my favorite cruise.


Is a Cruise Vacation Without Weight Gain Possible?

One poll showed passengers gain 13 pounds on a two-week cruise.

Nov. 28, 2012— -- Editor's note: This is the final installment of a three-part series on weight loss on a cruise vacation. ABC News producer Tom Giusto shares the challenges of maintaining a recent weight loss while surrounded by food all day long.

RIO DE JANEIRO, ABOARD THE REGENT SEVEN SEAS MARINER: There's an old joke in the cruise industry, people come aboard as passengers but they leave as cargo. When you look at how much food people stack on their plates at the buffets it's easy to realize there's some truth in that joke.

In fact, one poll showed passengers can gain 13 pounds on a two-week cruise.

It's time for me to leave this luxury cruise after 17 days sailing from Monte Carlo to Rio, surrounded by the most enticing food anyone could want, available constantly all day and all included in the cruise fare, along with beer, wine and liquor.

I had lost 30 pounds before the cruise and I was determined not to gain any of it back. I still have more to lose but since I have always gained weight on cruises it would be enough to just keep the weight off.

Now I have to face the final weigh-in. Unfortunately, the captain's gala farewell dinner with its caviar, lobster and Beef Wellington was last.

My best advice to cruisers to avoid piling on pounds is five simple words, "stay away from the buffet." If you're disciplined you can eat at the buffet, but if you overeat, the buffet is the worst place to be. The temptation toward large portions is too great. In the dining room you can have much better control over what you eat. The portions are usually small because passengers order several courses. You can order healthier options like fish and chicken. There are even good choices for dessert fruit, berries, no sugar added ice creams.

My ship, the Regent Seven Seas Mariner, usually has two buffets at lunchtime, the standard indoor buffet with a daily variety of meats and fish, and a themed outdoor poolside buffet that could be Mexican, Italian, Asian, Moroccan or anything the chef decides. They're dangerous for someone like me. In 17 days on the cruise I ate at them only twice, when shore excursions got back to the ship after the main dining room had closed. Now it's time to see if the avoidance had paid off.

In the end, it just comes down to the willpower to make healthier choices. It doesn't mean denying yourself anything, it just requires going with the healthy choices most of the time and the poor choices much more infrequently. In the 34 lunches and dinners on my cruise, I had beef four times and pork twice, each serving no more than 4-5 ounces. All other meals were chicken or fish.

There was an abundant variety of healthy fish lobster, crab, salmon, halibut, cod, tuna, perch, haddock and Dover sole. There was also a "Canyon Ranch Spa Menu" which featured dishes less than 500 calories. The healthier food has been tasty, with decent-sized portions.

So what did I pass up? I have not eaten one hamburger or one French fry and I have not ordered one ice cream cone. I have also not had any beer, wine or liquor. I'd rather save the calories for the food.

I do eat bread and desserts but I limit them, especially desserts, I'll try to pick lower-calorie options or have fruit or berries. If I really want a particular chocolate dessert I'll order it and eat half, something I would never do before.

This is the first cruise I've ever used the fitness center, walking at least 20 minutes on the treadmill on sea days. I hate to exercise, which I guess helps to explain why I'm overweight.

And while the food is great, of course there's much more to this vacation. We have had wonderful port stops and tours in Monte Carlo, Monaco Barcelona, Cartagena and Malaga, Spain Casablanca and Agadir, Morocco Cape Verde and Recife and Salvador de Bahia, Brazil. Then we spend three days in Rio de Janeiro.

The cruise has been an opportunity to see new places with great friends. But this time I wasn't gaining weight in the process. Others on the ship weren't so fortunate. There were complaints at dinner about clothes that fit just fine before the cruise that were now a tad tight. I spoke to one man who said when he goes on a cruise he figures he consumes 1,500 calories a day in alcohol.

Shipboard life is a bit of a fantasy, and now it had ended. No more having three meals a day served to me. No more Soumya the butler bringing me shrimp and crab and shining my shoes. No more staff addressing me by name as I walk through the ship.

I just have one more thing to do before I step off the gangway-- step on the scale for the last time on the ship. I'm not expecting any surprises and I don't get any. When the ship rolls for a second it almost looks like I've lost two pounds, but the needle on the scale settles down. The display in kilograms tells me my weight is the same. I made it through the cruise without gaining weight.

There's another old joke among cruisers, "What's your favorite cruise? Answer: My next one." Well, for me, this is my favorite cruise.


Is a Cruise Vacation Without Weight Gain Possible?

One poll showed passengers gain 13 pounds on a two-week cruise.

Nov. 28, 2012— -- Editor's note: This is the final installment of a three-part series on weight loss on a cruise vacation. ABC News producer Tom Giusto shares the challenges of maintaining a recent weight loss while surrounded by food all day long.

RIO DE JANEIRO, ABOARD THE REGENT SEVEN SEAS MARINER: There's an old joke in the cruise industry, people come aboard as passengers but they leave as cargo. When you look at how much food people stack on their plates at the buffets it's easy to realize there's some truth in that joke.

In fact, one poll showed passengers can gain 13 pounds on a two-week cruise.

It's time for me to leave this luxury cruise after 17 days sailing from Monte Carlo to Rio, surrounded by the most enticing food anyone could want, available constantly all day and all included in the cruise fare, along with beer, wine and liquor.

I had lost 30 pounds before the cruise and I was determined not to gain any of it back. I still have more to lose but since I have always gained weight on cruises it would be enough to just keep the weight off.

Now I have to face the final weigh-in. Unfortunately, the captain's gala farewell dinner with its caviar, lobster and Beef Wellington was last.

My best advice to cruisers to avoid piling on pounds is five simple words, "stay away from the buffet." If you're disciplined you can eat at the buffet, but if you overeat, the buffet is the worst place to be. The temptation toward large portions is too great. In the dining room you can have much better control over what you eat. The portions are usually small because passengers order several courses. You can order healthier options like fish and chicken. There are even good choices for dessert fruit, berries, no sugar added ice creams.

My ship, the Regent Seven Seas Mariner, usually has two buffets at lunchtime, the standard indoor buffet with a daily variety of meats and fish, and a themed outdoor poolside buffet that could be Mexican, Italian, Asian, Moroccan or anything the chef decides. They're dangerous for someone like me. In 17 days on the cruise I ate at them only twice, when shore excursions got back to the ship after the main dining room had closed. Now it's time to see if the avoidance had paid off.

In the end, it just comes down to the willpower to make healthier choices. It doesn't mean denying yourself anything, it just requires going with the healthy choices most of the time and the poor choices much more infrequently. In the 34 lunches and dinners on my cruise, I had beef four times and pork twice, each serving no more than 4-5 ounces. All other meals were chicken or fish.

There was an abundant variety of healthy fish lobster, crab, salmon, halibut, cod, tuna, perch, haddock and Dover sole. There was also a "Canyon Ranch Spa Menu" which featured dishes less than 500 calories. The healthier food has been tasty, with decent-sized portions.

So what did I pass up? I have not eaten one hamburger or one French fry and I have not ordered one ice cream cone. I have also not had any beer, wine or liquor. I'd rather save the calories for the food.

I do eat bread and desserts but I limit them, especially desserts, I'll try to pick lower-calorie options or have fruit or berries. If I really want a particular chocolate dessert I'll order it and eat half, something I would never do before.

This is the first cruise I've ever used the fitness center, walking at least 20 minutes on the treadmill on sea days. I hate to exercise, which I guess helps to explain why I'm overweight.

And while the food is great, of course there's much more to this vacation. We have had wonderful port stops and tours in Monte Carlo, Monaco Barcelona, Cartagena and Malaga, Spain Casablanca and Agadir, Morocco Cape Verde and Recife and Salvador de Bahia, Brazil. Then we spend three days in Rio de Janeiro.

The cruise has been an opportunity to see new places with great friends. But this time I wasn't gaining weight in the process. Others on the ship weren't so fortunate. There were complaints at dinner about clothes that fit just fine before the cruise that were now a tad tight. I spoke to one man who said when he goes on a cruise he figures he consumes 1,500 calories a day in alcohol.

Shipboard life is a bit of a fantasy, and now it had ended. No more having three meals a day served to me. No more Soumya the butler bringing me shrimp and crab and shining my shoes. No more staff addressing me by name as I walk through the ship.

I just have one more thing to do before I step off the gangway-- step on the scale for the last time on the ship. I'm not expecting any surprises and I don't get any. When the ship rolls for a second it almost looks like I've lost two pounds, but the needle on the scale settles down. The display in kilograms tells me my weight is the same. I made it through the cruise without gaining weight.

There's another old joke among cruisers, "What's your favorite cruise? Answer: My next one." Well, for me, this is my favorite cruise.